Le musée Ghibli [J4]

Attention séquence émotion.

Depuis Ueno nous prenons le train en direction de Mitaka, une banlieue chic de Tokyo. Nous avons réservé les billets pour le musée Ghibli très longtemps à l’avance (il n’y a pas de vente sur place), et il y a un horaire à respecter pour entrer dans le musée. Comme nous arrivons largement en avance, nous prenons un petit café en canette en compagnie de Totoro. C’est la cohue pour se photographier en sa compagnie !

J4_11

Un peu avant l’horaire indiquée je vais voir une des personnes à l’entrée pour savoir si je peux aller aux toilettes, et finalement on nous laisse entrer plus tôt que prévu. Nous échangeons notre billet en papier contre une jolie mini pellicule de film. Et nous y sommes enfin !

Vous ne verrez pas de photo de l’intérieur car c’est interdit. C’est un endroit assez poétique, on y voit comment sont fabriqués les dessins animés, où Hayao Miyazaki et ses compères trouvent leur inspiration. Il y a bien entendu deux boutiques. Des toilettes tout à fait charmantes. Un énorme chat bus en peluche réservé aux enfants…

J4_12
Le gentil robot du château dans le ciel nous attend sur le toit
J4_13
Cette photo est prise à l’intérieur mais à l’air libre, donc nous avons estimé que c’était bien l’extérieur

Le musée comprend une petite salle de cinéma dans laquelle nous visionnons un court-métrage du studio. Le jour de notre visite, c’était une histoire autour de l’imagination des enfants avec un bateau, une baleine. Ce que je retiens de la visite, c’est que les génies ont un bureau en désordre !

Le temps de notre visite la nuit est déjà tombée ce qui donne une atmosphère particulière au lieu.

J4_14

J4_15
Au-revoir Totoro !
J4_16
Petites rues tranquilles de Mitaka
J4_17
Le chat-bus !

Le retour sera un peu chaotique car il y a beaucoup de monde dans le train. Comme le veut l’usage, je suis descendue de la rame pour laisser descendre les personnes derrière moi, mais il n’y avait plus suffisamment de place pour remonter et me voilà séparée de ma moitié ! Je prend le train suivant et retrouve mon mari qui m’attend à la gare d’Ikebukuro. Pour nous remettre de nos émotions nous allons manger chez Ootoya. Là nous nous retrouvons à côté d’un français en voyage avec son fils. Nous parlons de nos projets du lendemain.

Et avant de rentrer à l’hôtel nous faisons un petit tour chez Yamada Labi, un magasin du même genre que le Bic Camera et qui se trouve juste à côté.

j42

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :