Arashiyama, Tenryu-ji, bambouseraie et Jojakuko-ji [J12]

Ce matin nous partons dans un quartier à l’ouest de Kyoto, Arashiyama, nommé « la montagne de la tempête ». Le train est bondé, mais nous commençons à en avoir l’habitude ! Quel soulagement lorsque c’est enfin notre tour de descendre.

j1211
Vue sur les montagnes depuis la gare

Plan en main, nous nous dirigeons vers le Tenryu-ji, un temple bouddhique. Les abords sont très soignés, comme d’habitude. Avant de nous acquitter de notre droit d’entrée nous voyons que le bâtiment principal est fermé, il y a une cérémonie à l’intérieur apparemment. Nous entrons pour profiter malgré tout des jardins, spacieux et très beaux avec les couleurs d’automne, ainsi que de la peinture du dragon céleste.

j1213j1214j1215

Nous quittons le temple par la bambouseraie d’Arashiyama, qui aurait inspiré le réalisateur du film Tigres et Dragons ! Le dépaysement est total, mais la bambouseraie finalement assez petite. Nous faisons un arrêt technique vers une petite gare (toilettes, café) et poursuivons notre visite de cette zone dense en temples.

j1216

Nous visitons ensuite le Jojakuko-ji, un temple moins réputé mais vaste, verdoyant avec des mousses comme on n’en rencontre que dans ces temples. Cerise sur le gâteau : depuis les hauteurs la vue sur Kyoto est magnifique !

j1217j1218j1219j1220j1220bNous profitons de notre balade un bon moment avant de reprendre la route pour notre dernier temple de la matinée (et de la journée). La suite dans un prochain article !

j12a

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :