Le château de Blarney et l’arrivée à Kenmare [J1]

Nous sommes réveillés par un magnifique soleil au-dessus de l’océan. Nous prenons un petit déjeuner avec une vue sur la mer, nous croyons d’ailleurs apercevoir des dauphins. A l’approche des côtes irlandaises le ciel se couvre, et c’est dans une atmosphère humide que nous accostons à Riggaskiddy. Accostage à 10h, à 10h45 nous franchissons les derniers contrôles : Irlande nous voilà !

Comme nous avons prévu une arrivée à 17h30 dans notre logement seulement 90km plus loin, nous nous autorisons un petit détour pour visiter le Blarney Castle. Il nous faudra auparavant surmonter les embuches qui se dressent sur notre route (conduite à gauche, vélos, camions arrêtés dans une zone où l’on ne peut pas dépasser, indications hasardeuses…). Nous arrivons malgré tout à destination et partons à l’assaut du vieux château. Les arbres sont habillés de tricots colorés, sur le chemin un homme joue de la flute irlandaise, et les nombreux recoins sont autant de cachettes pour les enfants.

j11j12

L’ascension sera très longue, une demi-heure peut-être car au sommet tout le monde fait la queue pour embrasser la pierre de Blarney qui, selon la légende, donnerait le don d’éloquence. J’apprends donc à mon mari qu’il devra se coucher sur le dos et embrasser la pierre au-dessus du vide. Nous repartirons sans ce précieux don … Nous aurons malgré tout profité d’une belle vue sur les environs.

j13
Un courageux embrasse la pierre

Il se met à tomber une bruine finistérienne qui ne nous quittera plus de la journée, tandis que nous visitons un jardin de plantes empoisonnées. Nous commençons à avoir sérieusement faim et nous dirigeons vers les écuries pour y déjeuner (oui, oui). Quatre sandwichs, deux belles parts de gâteau et deux boissons pour plus de 30€… Nous cherchons une table pour nous installer, il n’y a plus de place dans les box de chevaux réaménagés, nous irons donc manger dans la sellerie … puis admirer la licorne toute proche …

j14j15

Nous poursuivons la visite des jardins et faisons une escale à l’aire de jeux pour enfants. Il y a de nombreuses ballades possibles dans ce magnifique parc. Je pense que l’on peut facilement y passer la journée, mais la route nous appelle ! Je prends un café au passage sous l’œil désapprobateur de mon mari : 3€ pour un café « starbuck », moi qui adore le café, un vrai supplice…

j16

j17

Kenmare n’est pas très loin, 80km environ, mais il nous faudra une bonne heure et demie pour l’atteindre. En chemin nous apprenons que l’expression « cul de sac » est passée dans la langue irlandaise … Nous arrivons dans notre ville, en faisons le tour en voiture avant de nous ravitailler au supermarché local et nous garer en centre-ville.

j18

L’église sonne 17h (avec une sonnerie toute britannique), et nous aurons un bref aperçu de l’office du tourisme local qui ferme ses portes à 17h10 au lieu ds 17h30 indiqués… Tant pis. Nous prenons enfin possession de notre maison de vacances, en deux temps trois mouvements nos bagages sont défaits et notre première Guiness nous attend.

j19

Avant de manger nous empruntons un chemin que le responsable du site nous avait indiqué. Nous marchons un peu dans la forêt avant d’atteindre un château en ruine, que les guides touristiques ne doivent pas indiquer vu qu’il se trouve sur un chemin privé. La bruine se transforme en pluie, nous arrêtons là notre exploration et allons manger. Le soir nous regardons la télévision où l’on voit un sport étrange qui mêle football et rugby. Nous apprendrons plus tard qu’il s’agit de football gaélique.

m2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :